En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

ARTS VISUELS/ PLASTIQUES

Joana VASCONCELOS

Par SANDRINE LAVY, publié le vendredi 27 mars 2015 11:08 - Mis à jour le vendredi 2 octobre 2015 11:40

JOANA VASCONCELOS , château de Versailles 2012

 

Joana Vasconcelos Versailles 2012
Du 19 juin au 30 septembre 2012, le château de Versailles présente l'exposition Joana Vasconcelos Versailles dans les Grands Appartements et les jardins. (Le commissariat de cette exposition est assuré par Jean-François Chougnet)

Nous sommes accueilli.es dans l’escalier Gabriel par Mary Poppins, vaste corps tentaculaire né d’un mélange inédit de tissus et d’objets préexistants, d’un assemblage de textures industrielles et d’étoffes cousues main.

L’œuvre appartient à la série des Valkyries, que le visiteur retrouvera dans la galerie de Batailles où cinq œuvres textiles sont en suspension. Enorme et colorée, Mary Poppins lance dans l’espace six bras protecteurs à partir d’un corps central. A l’image des autres œuvres de la série, Mary Poppins affiche une joyeuse exubérance dans m’utilisation des ornements et des étoffes de différentes natures. Suspendue au plafond, cette étrange créature-lustre aux formes organiques improbables se détache du néo-classicisme épuré de l’architecture environnante.

 
                                                                                                       
" Le château de Versailles est le lieu de l’art par excellence, un lieu dans lequel les artistes se sont toujours sentis chez eux, l’investissant non comme un lieu d’exposition, mais bien comme un lieu habité par l’art. C’est un espace plein, complet, riche, où rien en apparence ne semble pouvoir être ajouté. C’est le décor idéal pour célébrer l’audace, l’expérimentation et la liberté ; le génie créatif apprécié comme nulle part ailleurs.

Si mon travail se développe autour de l’idée que le monde est un opéra, Versailles incarne l’idéal opératique et esthétique qui m’anime. Les œuvres que je propose existent pour ce lieu, je les vois liées à Versailles, de manière intemporelle. Quand je parcours les salons du Château et ses jardins, je sens l’énergie d’un espace qui gravite entre la réalité et le rêve, le quotidien et la magie, le festif et le tragique. J’entends encore l’écho des pas de Marie-Antoinette, la musique et l’ambiance festive des salons. Comment serait la vie à Versailles si cet univers exubérant et grandiose était transféré à notre époque ?

Interpréter la dense mythologie de Versailles, la transporter dans la contemporanéité, évoquer la présence d’importantes figures féminines qui l’ont habité, en s’appuyant sur mon identité et mon expérience de femme, portugaise, née en France, sera certainement le défi le plus fascinant de ma carrière ".  Joana Vasconcelos


Une video sur le travail de Joana Vasconcelos
http://www.youtube.com/watch?v=-N6JZ6QsWjs

==========================================================================================


 

Problématique et analyse

Joana Vasconcelos évoque la condition des femmes, condamnées à cuisiner et à porter des talons hauts tout en faisant d’elles une installation monumentale. »

Dans cette sculpture, Joana juxtapose la dualité de rôles de femme dans la société – le rôle domestique(intérieur), qui traite avec la maison, s’occupant de la famille, etc et la sphère sociale, qui exige que des femmes recourent aux mesures artificielles et inconfortables pour apparaître plus socialement complaisantes.” Ana Rodrigues

Date de création et contexte historique: 2011, au Château de Versailles

Auteur

Joana Vasconcelos est née à Paris et vit et travaille à Lisbonne .

Suivant les traces de l’artiste américain Jeff Koons , le français Xavier Veilhan et Bernar Venet, et les Japonais Takashi Murakami , Joana Vasconcelos sera la première femme et la plus jeune artiste contemporain à exposer à Versailles.

Interprétation de l’œuvre

C’est une accumulation de marmites métalliques et brillantes en forme de chaussure à talon aiguille géante, d’une échelle monumentale.

La surface brillante et réfléchissante des marmites donnent un caractère dur à ses chaussures clinquantes, rien de chaud dans ces marmites détournées de leur fonction. Non, c’est une image de femme qui a quitté ses fourneaux, d’une femme polie, d’une femme brillante, réfléchissante que l’artiste nous livre , l’image d’une femme élégante, raffinée (l’assemblage des marmites est parfait, suivant les courbes du pied), d’une femme entrant dans le monde de l’art et de l’histoire avec brio. « La femme doit être séductrice et cuisinière alternativement » Philippe Dagen

L’artiste crée un contraste saisissant avec le décor de Versailles : quelle est cette reine, cette princesse entrée au palais, laissant ses chaussures sur le parquet ? Une géante Cendrillon ?

Vasconcelos s’approprie, décontextualise et subvertit les objets préexistants et les réalités quotidiennes. Elle joue avec les changements d’échelle. Le spectateur devant ces chaussures doit se sentir tout petit face à ces escarpins géants et métalliques. L’artiste travaille le rapport au corps dans cette oeuvre, corps de la femme magnifié, monumentalisé mais aussi la perception par le public.

Quelle action effectue l’artiste pour réaliser son oeuvre ? Empiler, emboîter, accumuler, disposer, agencer de façon plastique des marmites en occupant un grand espace. C’est bien le geste de la ménagère qui cherche des solutions économiques pour ranger ses casseroles dans ses placards, toujours trop grosses ou envahissantes.

 

 

Rapport à la problématique

La femme est représentée de façon monumentale, elle occupe toute la place de la salle, se réfléchissant même dans les glaces.

« Si Joana Vasconcelos prends des airs de coquette et surjoue la féminité, c’est pour mieux en dénoncer les lieux communs ». Philippe Dagen

Vocabulaire spécifique

Accumulation

Changement d’échelle

Monument

Action

Geste

Prolongements et rapprochements avec d’autres œuvres artistiques

Arman a été le premier à réaliser des accumulations d’objets pour en faire des œuvres d’art.

 

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1